Pour aller plus loin...

 

« Quand on accroît la valeur d’un réseau, on ne s’appauvrit pas personnellement. On enrichit tout le monde, car les acquis de tous  sont des nœuds égaux dans l’effort  commun »

(Jeremy Rifkin)

 


 

Un site internet, aussi fourni soit-il, est un outil assez statique, où les interactions sont peu nombreuses, même s’il y a des espaces réservés aux « témoignages » (que les personnes envoient par mail).

 

Pour aller plus loin, quelques outils ont été créés en appui : un groupe Facebook, « Acteurs du médico-social », ouvert aux professionnels (soignants et travailleurs sociaux) comme aux usagers - ainsi qu'un petit groupe Facebook « Pairs-Aidants en santé mentale en France », réservé aux médiateurs de santé pairs et/ou pairs aidants francophones.

 

Sont aussi indiqués : certains forums de la toile existants (et actifs) - des groupes de discussion Facebook thématiques (souvent dédiés à une catégorie de trouble psychique), des sites personnels (blogs ou autres sites) d’usagers, et des informations pour les proches, notamment sur le programme Profamille.

 

Vous retrouverez aussi sur une page dédiée des liens sur la plupart des structures et/ou services évoqués sur le site (cliquer sur chaque logo pour accéder au site de la structure en question).

 

Pour le fun, une bibliographie et une filmographie, qui seront évolutives. Peut-être à l’avenir d’autres formes d’arts (peinture, musique…) et donc de présentation d’artistes pourront y être associés.

 

Par ailleurs, dans l'objectif de créer à moyen-long terme un réseau solidaire d'entraide, vous trouverez aussi une carte référençant des pairs-aidants bénévoles se proposant d’aider d’autres usagers et en précisant comment (il suffit de cliquer sur le nom pour avoir une fiche informative) ; pour l’instant, peu nombreux (au nombre de cinq), en espérant que ce nombre grandira.

 

Et pour finir, afin que le site réponde aussi au mieux à vos attentes et puisse évoluer, un questionnaire est proposé. Très rapide à remplir, avec une partie réservée à vos suggestions d'amélioration.

 

En espérant que ces ouvertures, dont certaines sur l’extérieur, permettront à tout un chacun d’avoir plus d’infos encore, et de se construire, pourquoi pas, son propre réseau de contacts.