Historique de la création du site

 

Usagère en santé mentale depuis plus de 30 ans, je suis à l’origine de la création de Solidarités Usagers Psy. L’idée de regrouper différentes infos pratiques sur un même site est venue petit à petit, au gré d’échanges avec les « schizonautes » du forum Atoute, forum que je fréquente depuis 2005.

 

Quelques idées avaient ainsi émergé, dès septembre 2014 : la mise en place de binômes de pairs aidants, l’échange d’informations et de documents… sans que rien n’ait été mis en place pendant des mois (pour cause de procrastination intense…).

 

J'étais fataliste : je me disais qu'il fallait laisser du temps au temps. Et puis j’avais constaté que, sur le web, il existait déjà des sites très bien faits regorgeant d’informations – comme ceux de « L’Agefiph » ou de « PSYCOM ». De nombreux liens ont d’ailleurs été créés vers leurs pages.

 

Mais je trouvais que le langage utilisé était parfois trop « technique », voire trop « institutionnel ». Et qu’il n’était pas forcément aisé pour un usager peu au fait de ce qui existe (en matière de dossiers à monter, de démarches à effectuer, d’aides, d’informations et/ou de structures à connaître…) de naviguer facilement parmi tout cela.

 

Par ailleurs, je me suis aussi rendue compte qu’il n’existait aucun site regroupant à la fois des informations sur les soins, les démarches sociales et l’insertion. Lié probablement au fait qu’il n’existe pas encore assez de passerelles entre ces différents champs d’action.

 

L'idée de création de ce site a fini ainsi par s’imposer en septembre 2015, mais la mise en oeuvre a nécessité plusieurs mois, le site n'ayant été finalisé qu'à la mi janvier 2016... En tant que webmaster, je gère tout à la fois l’aspect technique et le rédactionnel. En ayant fait le choix d'un site que j'espère ergonomique, et d’un langage accessible.

 

 

Le fonctionnement administratif

 

Le site de Solidarité Usagers Psy ne dépend actuellement d’aucune subvention. Tout le travail effectué sur le site est donc bénévole. Peu importe, j’y trouve mon compte, car je prends beaucoup de plaisir à recenser l’existant, et à transmettre les informations qui existent.

 

Je continue à m’inspirer d’échanges réguliers avec d’autres usagers, via notamment les réseaux sociaux (mais pas que...), et me considère d’ailleurs comme une simple courroie de transmission. Ce que m’apportent les autres, en termes d’idées, d’expériences, de vécus, d’attentes aussi… est suffisamment riche pour me donner l’inspiration.

 

Certains des usagers actifs dans les témoignages (et qui m’ont encouragée à la création du site), pourraient avoir envie de créer une association d’usagers. Si c’était le cas, le site Solidarités Usagers Psy serait ouvert à leur servir d’appui, mais d’appui extérieur. Sans contrepartie financière. Sans lien non plus administratif.

 

Par ailleurs, je ne me sens aucune vocation à être militante à l’extérieur, même si je mets en avant, sur ce site, l’intérêt de « s’engager ».

 

Mon engagement est plus prosaïque et consiste à préférer les outils de solidarités entre usagers, parfois dans des détails qui peuvent sembler anodins à ceux qui ne sont pas concernés par un trouble psychique mais qui ont, pour moi, pour les autres personnes concernées, une importance capitale. Arriver à vivre, à sortir de chez soi, à avoir un projet de vie, à (re)travailler même à temps très partiel, à (re)trouver de manière générale du plaisir et de l'implication dans la vie quotidienne, est déjà un sacré challenge !

 

D’autres associations (de proches comme d’usagers) assurent ce militantisme, et certaines très bien, et je ne peux d’ailleurs que saluer l’avancée de certains droits (loi du 11 février 2005 – création des GEM…).

 

Mais le site s’inscrit dans une toute autre démarche, beaucoup plus modeste, avant tout « pratiquo-pratique » : l’échange d’informations et de tuyaux pour faciliter une solidarité au quotidien. Afin que les usagers soient mieux informés, plus autonomes aussi dans leurs démarches, mieux concernés et plus acteurs de leur projet de vie.

 

Pour autant, il me semble important, essentiel même, que la parole des usagers soit mise en avant sur le site. Ce site a été créé clairement pour eux en priorité. D’où la mise en place de plusieurs espaces réservés pour cela (un espace par thématique + différents espaces sous l’onglet « Pour aller plus loin »). Et en privilégiant un discours sincère, surtout pas « langue de bois », même si certaines règles de confidentialité sont imposées (ne pas citer un professionnel et/ou un établissement nominativement).

 

Pour finir, dans ce souhait de partages élargi, je n’ai pas hésité à créer de nombreux liens vers des pages extérieures et/ou des documents à télécharger et/ou des vidéos. Sans penser à demander d’autorisation (ma démarche étant bénévole). Si certaines structures ou certaines personnes sont gênées que « Solidarités Usagers Psy » fasse des liens avec des informations les concernant, qu’elles n’hésitent surtout pas à me le faire savoir. Je supprimerais alors les liens existants.

 

De mon côté, j’ai créé et mis en place quelques outils, envisage aussi de proposer d’ici quelques mois un MOOC (pour aider les personnes à réfléchir et construire leur « Projet de vie »), et considérant qu’il n’y a aucun « copyright » sur tout cela, vous précise que vous pouvez télécharger et/ou les partager sans avoir à me prévenir. Ils sont faits pour cela !

 

Bonne navigation. Et merci à ceux et celles qui ont encouragé la création de ce site.

 

C. Maillot