Rétablissement - Empowerment - et Inclusion sociale

 

Il est démontré que lorsque le patient, ou plutôt l’usager en santé mental, est acteur de son projet thérapeutique, considéré comme une personne responsable et autonome, il gère bien mieux sa maladie.

 

Il est aussi démontré qu’il est préjudiciable, y compris dans l’évolution des symptômes, de définir une personne en fonction de sa « pathologie », comme si son identité se limitait à son trouble psychique. Alors que celle-ci n’est qu’une des nombreuses facettes de sa personnalité, au même titre que la personne peut avoir les yeux bleus, habiter Toulouse et aimer le cinéma.

 

Ainsi, les notions de rétablissement, d’empowerment et d’inclusion sociale sont essentielles pour apprendre à vivre au mieux avec un trouble psychique, même et surtout chronique.

 

Rétablissement, parce qu’une maladie n’empêche pas, ne devrait pas empêcher, de (re)prendre le contrôle de sa vie, de croire en sa guérison (en son rétablissement), et ce, au-delà d’un diagnostic qui est parfois une étiquette réductrice et enfermante.

 

Empowerment, parce que, quel que soit sa situation, toute personne, tout citoyen, peut s’autonomiser, avoir et développer du pouvoir sur sa vie, et avoir une vraie place citoyenne dans la société.

 

Et inclusion sociale, parce que ce pouvoir, cette autonomisation, ce rétablissement, ils ont aussi à voir avec la société, et la place que celle-ci donne aux personnes atteintes d’un trouble psychique. Or, sur ce sujet, il y a encore beaucoup à faire pour combattre les préjugés, les a priori, les peurs, les fantasmes…

 

 

Chacun de ces trois concepts est développé plus en détails dans les sous-onglets. 

 

 

 

Tim GREACEN (docteur en psychologie, responsable du laboratoire de recherche de l'Etablissement Public de Santé Maison Blanche à Paris – et connu pour son travail sur la place de l'usager comme acteur dans le système de soins) et Emmanuelle JOUET (docteure en sciences de l'éducation, spécialiste de la mise en valeur du savoir expérientiel chez les usagers de la psychiatrie) évoquent dans cette vidéo ces trois notions (Empowerment, Inclusion sociale et Rétablissement).