Se faire beau (ou belle)... 

 

Lorsqu’on va mal, et qu’on a même du mal à se laver, à prendre soin de soi (voire même de son logement), il est difficile de penser à « se faire beau (ou belle) ».

 

Il faut que l’envie soit déjà présente, sachant qu’elle revient, petit à petit, dès lors qu’on va mieux.

 

Pour autant, on peut aussi être freiné par un budget peu élevé, voire inexistant.

 

Voici quelques astuces pour prendre soin de sa beauté en dépensant peu d’argent.

 

Se fabriquer ses produits "maison"

 

Si vous aimez créer et avez du temps, il existe de nombreux sites – comme celui de « Radins.com » - qui proposent des recettes pour fabriquer des produits de beauté maison (et écolos !).

 

Il existe aussi des tutoriels vidéos, qui proposent des recettes peu compliquées, et également des ateliers, un peu partout en France, dont certains sont proposés via les réseaux d’échanges.

 

Ci-joint un reportage sur cette nouvelle tendance.

 

Parapharmacies et pharmacies pas chères 

 

Il existe des pharmacies arrivant à proposer des prix vraiment attractifs pour les produits de parapharmacie, qui comprennent des produits de beauté, parce qu’ils achètent en très gros stocks.

 

Exemples sur Paris : la Pharmacie City Pharma et la Pharmacie Monge.

 

Achats sur internet

 

Si vous êtes du genre à aimer comparer les prix et/ou que vous préférez faire vos achats de chez vous, sachez que certains sites proposent des ventes à prix cassés, soit sur une journée (promotions du jour), soit sur quelques jours – ainsi que des ventes de produits de grande marque bradés. Sans tous les nommer (il s’en crée des nouveaux régulièrement), on peut citer les plus connus : Vente privéeShowroom privéeSarenza et Zalando privée (pour les chaussures) et pour les enfants, le site Too short.

 

Attention par contre, si vous avez des tendances addicts, à ne pas acheter des produits inutiles, le simple clic pouvant être un piège. Faites alors en sorte de ne pas enregistrer vos coordonnées bancaires à l’avance, ce qui peut restreindre l’utilisation du site via les smartphones.

 

Ecoles recherchent cobayes...

 

Les écoles, de coiffure, d’esthétisme voire même de soins (pédicure…), s’occupent de vous à des prix doux. Renseignez-vous sur les pages jaunes.

 

Le réseau solidaire

 

Par ailleurs, il commence à se créer en France des structures solidaires, coiffeurs et esthéticiens sociaux, qui prendront soin de vous à des prix cassés, voire gratuitement, avec souvent l’obligation d’une orientation via un travailleur social.

 

Comme il existe également, crise oblige, de plus en plus de boutiques de vêtements qui proposent des produits à prix bradé : les boutiques de stocks et les dépôts-vente de vêtements dégriffés, mais aussi les boutiques solidaires comme celles d’Emmaüs.

 

Vous trouverez ci-après quelques-unes de ces adresses. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les communiquer à solidarites.usagerspsy@gmail.com

 

Carte de  l'Ile-de-France des boutiques solidaires et dépôts-vente

Carte de France des salons de coiffure et de beauté sociaux

Quelques vidéos...

Joséphine (coiffeur social)

BIS (boutique solidaire)

La cravate solidaire